Motus et coeurs cousus
EAN13
9782809846249
Éditeur
Archipel
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Motus et coeurs cousus

Archipel

Indisponible

Autre version disponible

L'emménagement d'une jeune trentenaire et de sa fille adolescente ne passe pas
inaperçu dans la rue du cimetière. Aujourd'hui, âgée d'une trentaine d'années
et mère d'une jeune adolescente, Marjorie, que personne n'avait revu depuis
ses 17 ans, est décidée à mener une vie paisible sans attirer l'attention.
Pourtant, le duo va devoir lutter pour protéger son lourd secret...
Les liens qui nous unissent sont aussi forts qu'un fil de soie

Marjorie a trente ans, une fille qui entre dans l'adolescence, une carapace
solide et le regard tourné vers les responsabilités qui lui incombent.
Elle et sa fille Anouk déposent leur valise dans la maison familiale dont
elles héritent. C'est le début d'une nouvelle vie, loin des galères
financières et de l'angoisse des lendemains. Mais que cachent les sourires
polis d'une mère solitaire et l'originalité d'une ado pas comme les autres ?
Revenir dans ce village était un risque. Marjorie le sait. Anouk aussi. Elles
sont prêtes. Rien ne les déstabilisera. Leur lourd secret restera enfoui.
C'est sans compter un mystérieux arrangement qui refait surface au moment où
elles pensaient avoir enseveli tous les cadavres. À commencer par l'ombre de
la sœur de Marjorie qui plane sur elles. Comme si cela ne suffisait pas, cette
rue semble héberger des voisins peu respectueux de leur vie discrète et
solitaire : l'acariâtre Marcel qui, lorsqu'il ne vole pas des fleurs, dessine
les journées qui défilent derrière ses fenêtres ; et le bienveillant Ruben,
décidé à s'inviter dans le quotidien des deux filles.
Alors que tout le monde voudrait en savoir plus sur ce duo, mère et fille vont
découvrir qu'elles ne sont pas seules à camoufler une partie de leur
existence. Et si, en dénouant les fils de leurs histoires respectives, chacun
trouvait comment accepter les obstacles placés sur son chemin ?
Collection " Instants suspendus "
S'identifier pour envoyer des commentaires.