Des diables et des saints
EAN13 : 9782378801748
ISBN :978-2-37880-174-8
Éditeur :L'Iconoclaste
Date Parution :
Nombre de pages :361
Dimensions : 18 x 13 x 2 cm
Poids : 315 g
Langue : français

Des diables et des saints

De

19.00€
Joseph est un vieil homme qui joue divinement du Beethoven sur les pianos publics. On le croise un jour dans une gare, un autre dans un aéroport. Il gâche son talent de concertiste au milieu des voyageurs indifférents. Il attend. Mais qui, et pourquoi ? Alors qu’il a seize ans, l’adolescent est envoyé dans un pensionnat religieux des Pyrénées, Les Confins. Tout est dans le nom. Après Les Confins, il n’y a plus rien. Ici, on recueille les abandonnés, les demeurés. Les journées sont faites de routine, de corvées, de maltraitances. Jusqu’à la rencontre avec Rose.

Jean-Baptiste Andréa (Auteur) a également contribué aux livres...

Cent millions d'années et un jour

Cent millions d'années et un jour

Jean-Baptiste Andréa

L'Iconoclaste

Indisponible sur notre site
Ma reine

Ma reine

Jean-Baptiste Andréa

Folio

En stock 7,50 €
Ma reine, Suivi d'un entretien avec l'auteur
Indisponible sur notre site
Ma reine

Ma reine

Jean-Baptiste Andréa

L'Iconoclaste

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Jean-Baptiste Andréa

Vidéo

Pour le jour de la parution de son nouveau roman "Des diables et des saints" (éditions de L'Iconoclaste), Jean-Baptiste Andréa a adressé cette vidéo à La Galerne dans laquelle il présente son livre, un coup de cœur de la librairie.

2 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par . (Librairie Hisler BD Bis)

Troisième roman de Jean-Baptise Andrea.
Ce roman nous montre les dessous d'un orphelinat et les conditions de vie horribles des orphelins. Le tout mêlé à parfois beaucoup d'humour. On navigue sur une vague d'émotions, c'est très beau !

Commentaires des libraires

musique, orphelin

5 étoiles

Par .

J’ai suivi avec émotion les premiers pas de Joe à l’orphelinat, accompagné de Momo qui ne dit pas un mot. Joe va découvrir les codes et les encadrants de ce lieu.

J’ai aimé Danny, un de la bande de la Vigie, qui ne lâche jamais prise.

J’ai été outrée par le comportement de l’abbé à la tête de l’établissement (un directeur qui ne pouvait qu’être méchant, ceci dit).

Heureusement, par un heureux concours de circonstances, Joe va pouvoir recommencer à jouer du piano en compagnie de Rose, la fille d’un généreux donateur.

Si le premier roman de l’auteur, Ma reine, m’avait laissé sur ma faim, je dois dire que j’ai adoré son troisième roman à l’atmosphère sombre, pluvieuse et venteuse.

Un beau roman sur l’amitié et la liberté.

L’image que je retiendrai :

Celle de ce fameux rythme que l’on trouve en toute chose.

https://alexmotamots.fr/des-diables-et-des-saints-jean-baptiste-andrea/